HEURE D’ÉTÉ, HEURE D’HIVER

Si beaucoup de citoyens sont favorables au changement d’heure, « on profite une heure plus tôt du soleil etc… », il existe une profession qui a vu son chiffre d’affaires diminué considérablement à cause de l’heure d’été : ce sont les marins pêcheurs.

Eh oui, ils travaillent avec le soleil, son coucher et son lever ! Ils posent leurs filets à rougets, les lignes à bar et dorade etc…, une heure avant et une heure après en le coucher du soleil, soit 2 heures, une heure avant et une heure après le lever du soleil, soit 2 heures. Sauf, qu’avec l’heure d’été, ils sont obligés de remonter leurs filets une heure plutôt que prévue, pour se trouver en phase avec l’ouverture de la criée la plus proche ou de faire 120 kms A/R pour en trouver une ouverte l’après-midi !

Résultat  : Sur une année, c’est un manque à gagner de plusieurs milliers d’euros, soit le salaire d’un matelot, dont ils ont dû se séparer pour travailler seul et être exposé ainsi à des risques certains.

Le Kanak, le 29/10/2014