KOVU

Le KOVU *, ainsi nommé autrefois par les pêcheurs de Séné, est un mélange de croute de pin réduit en poudre et d’eau bouillante.

Cette mixture encore bouillante était étalée sur les voiles des bateaux sinagos, la misaine et la grand voile que l’on nomme aujourd’hui taillevent.

Les voiles prenaient alors cette couleur ocre, elles étaient "kovuées" trois ou quatre fois par an afin de conserver la solidité de la toile en la rendant imputrescible, les filets subissaient le même sort mais plus fréquemment !

* "kovu", du verbe "kovuiñ" (prononcé "kovuein") = lessiver, et tanner. [1]

Le Kanak le 30/04/2012

5/22 suite

histoires : 1.2.3.4.5.6.7.8.9.10.11.12.13.14.15.16.17.18.19.20.21.22

Notes

[1] note de Soaz Maria Internaute