LES MARAIS SALANTS -L’abbé Pierre Le Nevé

Le 12 mars 1721 un prêtre d’une grande bonté fut nommé curé de Séné.

Il aimait la pauvreté et était charitable à l’extrême.

Lorsqu’on établit les salines à Séné en 1725, il s’en affligeait à cause de l’embarras que devraient avoir les pauvres gens pour trouver à l’avenir un lieu propre à faire paître leurs bestiaux.

L’évêque lui fit savoir que ces salines augmenteraient les revenus du presbytère :

« Beau profit vraiment » répondit-il, « on donne à ceux qui en ont et l’on ôte à ceux qui n’ont pas ! »

L’évêque lui ayant demandé un jour quel était le revenu exact de son bénéfice “Il vaut autant que votre évêché Monseigneur ! répliqua-t-il, il vaut le paradis ou l’enfer !”

Ce brave curé s’appelait Pierre le Nevé, né le 24-9-1673, mort en odeur de sainteté le 23-9-1749, son masque mortuaire en cire est visible à la sacristie de l’église de Séné.

Le Kanak

10/22 suite.

histoires : 1.2.3.4.5.6.7.8.9.10.11.12.13.14.15.16.17.18.19.20.21.22